Connaissez-vous… la psychologie positive ? Les 5 composants du bonheur ? Martin Seligman ?

Comment améliorer en même temps la performance et la qualité des relations et le bien-être des collaborateurs
Comment améliorer en même temps la performance, la qualité des relations et le bien-être des collaborateurs ?
10 janvier 2019
Semaine de la Psychologie Positive : Une découverte pour tous.
18 janvier 2019
Afficher tout

Connaissez-vous… la psychologie positive ? Les 5 composants du bonheur ? Martin Seligman ?

La psychologie positive, c’est la science du fonctionnement humain optimal.

Si la psychologie s’est, depuis plus d’un siècle, intéressée principalement au soin des troubles psychiques, la psychologie positive étudie les ressorts du bonheur des autres personnes, c’est-à-dire la plupart des êtres humains.

Le côté particulièrement intéressant de cette nouvelle branche de la psychologie, lancée officiellement en 1998 par Martin Seligman, est qu’elle est fondée non pas sur l’intuition de son fondateur mais bien sur des recherches menées selon les exigences scientifiques actuelles.

Ces recherches ont apporté des résultats prolifiques enthousiasmants, remarquables et souvent concrets. L’aspiration à une psychologie concrète dessert d’ailleurs souvent la psychologie positive que l’on réduit souvent aux « 3 kifs par jour » ou à ces aspects très visibles. C’est ainsi qu’on voit un journal quotidien national critiquer en bloc les démarches de bonheur au travail des entreprises en les réduisant à l’achat d’une table de ping-pong ou la proposition d’un petit-déjeuner « detox ».

Les recherches de la psychologie positive sur le bonheur vont bien au-delà de ces réponses « gadgets » qui font la lie des journaux.

Dans la perspective de la venue de Martin Seligman lui-même à Paris le 4 février prochain, je partage avec vous cinq générateurs de bonheur qu’il a mis en évidence.

Le plaisir, c’est le bonheur de l’instant, celui de savourer un moment, un carré de chocolat ou un paysage. C’est le bonheur hédoniste qui goûte et savoure chaque instant.

L’engagement, c’est le bonheur de choisir les activités dans lesquelles on s’investit. L’engagement présuppose l’autonomie et nécessite la liberté du choix.

Le sens, c’est le bonheur le plus durable, quand nous sommes intègres et congruents dans la finalité de notre activité. La figure emblématique en est sans doute Mère Térésa.

Les relations, ce sont davantage les relations de qualité, amicales et proches qui apportent le bonheur plus que leur quantité.

Les réussites, c’est apprécier les résultats de son travail, de ses choix, de ses investissements et qui permettent de reconnaitre sa propre valeur.

Pour donner toute leur puissance à ces générateurs de bonheur, les gadgets ne suffisent souvent pas et cela nécessite d’entrainer plus profondément son esprit au bien-être en développant ses propres compétences dans quatre disciplines clés :
– Se relier au SENS de ses activités et de ses propres choix
– S’engager avec ses propres FORCES vers la réussite
– Générer des RELATIONS positives et constructives
– Renforcer sa PRESENCE à soi, à son environnement et aux plaisirs de la vie

Vous pouvez participer à une formation sur 2 jours pour travailler et développer ces compétences qui vous serviront au travail comme dans votre vie de tous les jours.

Une place pour la conférence de Martin Seligman le 4 février à 18h30 au Trianon à Paris offerte aux premières personnes qui s’inscrivent dans cette formation.

Le programme et toutes les informations sur la venue de Martin Seligman et la semaine de la psychologie positive du 5 au 10 février : ici

Connaissez-vous… la psychologie positive Les 5 composants du bonheur Martin Seligman.png