Trois idées régénérantes pour l’été 2020

Debriefing positif du premier semestre 2020
8 juillet 2020
3ème édition “Gestion du temps pour managers et professionnels débordés”
24 septembre 2020
Afficher tout

Trois idées régénérantes pour l’été 2020

L’an dernier, au milieu de l’été, j’avais suggéré trois idées de pratiques estivales pour se régénérer.

J’avais envie de me les remettre en tête et vous proposer trois idées pour 2020.

Les trois propositions de l’an dernier :

– Se déconnecter de son mobile, des réseaux sociaux, de ses mails. J’ai proposé des pratiques concrètes pour cela.

– Faire le vide pour ouvrir la place au nouveau.

– Honorer son corps parce que c’est notre véhicule le plus précieux et un organe sensationnel qui a besoin de notre attention.

Voir l’article complet ici.

Trois propositions pour cette année

Cette année 2020 est exceptionnelle mais, comme en 2019, les réalités de chacun sont extrêmement diverses.

Pour ma part, j’étais de ceux qui ont travaillé double durant les mois passés et je n’ai pris qu’une semaine et demie de congés cumulés depuis le début de l’année.

Mes trois propositions ci-dessous s’adressent plus particulièrement au personnes qui se sont trouvées dans cette situation mais peuvent inspirer plus largement.

1) Prendre des congés longs

Peut-être l’avez-vous déjà remarqué mais lorsqu’on est épuisé, ni un week-end de repos, même rallongé, ni une semaine, ni même deux semaines de congés ne suffisent pour se régénérer vraiment. Je vous suggère de prendre au moins trois semaines de congés si cela vous est possible. Cela vous permettra de vous remettre pleinement de la fatigue accumulée. Pour ma part, j’avais justement prévu de prendre plus de quatre semaines consécutives. Une décision datant de l’été dernier.

2) Se reconnecter à son plaisir

La vie est faite d’alternance entre des temps sous pression et des temps de détente.

Durant le temps productif, sous pression, nous sommes focalisés sur nos objectifs. Il faut y aller, faire, et le corps doit suivre. Nous n’avons pas le temps de l’écouter, ou trop peu. A la longue, nous risquons d’en perdre le contact avec lui. Mais surtout, nous pouvons perdre de vue ce qui nous plait et ce que l’on veut vraiment, c’est à dire tout ce que nous n’avons pas eu le temps d’écouter suffisamment durant la période de forte charge.

Durant ce temps de l’été, je vous suggère d’affuter votre écoute de vos besoins, de vos désirs, de votre plaisir. Cela peut être de se reposer, mais pas seulement. D’autres choses peuvent émerger. Soyez à l’écoute et selon le cas, notez-le ou faites-le.

En ce qui me concerne, j’écoute de la musique, celle que j’aime et qui m’a toujours fait vibrer et celle que je découvre avec émerveillement. La musique, c’est de l’émotion, un réservoir à bonheur.

3) Reprendre de la distance avec le numérique, encore

Je mesure le chemin parcouru depuis l’an dernier où j’ai été attentif à me déconnecter de mon mobile, de mes mails, de mes réseaux sociaux… L’entrainement de l’été 2019 a été précieux. Mais les mauvaises habitudes s’insinuent à nouveau et je choisis de rester vigilant et de faire une nouvelle cure de déconnexion cet été 2020. Elle commence doucement mais sûrement.

Très bel été à toutes et tous !