Maslow

Gestion du temps et multitasking
22 janvier 2020
Coopération positive
27 janvier 2020
Afficher tout

Maslow

Maslow

« Les besoins de sécurité, de propriété, de relations d’amour et de considération, peuvent être satisfaits uniquement par les autres, c’est-à-dire que leur satisfaction ne peut venir que de l’extérieur. Cela entraîne une dépendance importance à l’égard de l’environnement. On ne peut pas dire qu’une personne qui se trouve dans cette situation de dépendance qu’elle se gouverne elle-même et qu’elle contrôle son propre destin. Elle est dépendante des personnes qui lui fournissent la réponse à ses besoins. Leurs désirs, leurs caprices, leurs règles et leurs lois la gouverne et elle doit s’y soumettre, à moins de risquer de perdre la source de ses satisfactions. Elle doit être, dans une certaine mesure, dirigée par les autres et doit être sensible à l’approbation des autres. Ce qui revient à dire qu’elle doit s’adapter, ajuster son comportement, en étant souple, attentive et prête à changer pour s’accorder à la situation extérieure. Elle est variable et dépendante. L’environnement est la variable indépendante et donnée. A cause de cela, l’homme motivé par ses besoins peut avoir une certaine crainte de l’environnement qui peut toujours lui manquer, lui faire défaut. Tout cela peut amener un manque de liberté plus ou moins grand selon la chance de l’individu. » Abraham Maslow

 

Maslow

A propos de l’interaction entre nos besoins humains et notre environnement. Nous devons à Maslow des avancées importantes sur ce sujet qu’il a largement défriché (Livre de 1972). Ses intuitions ont été éclairées, dépassées et j’ose dire sublimées par les travaux de Deci, Ryan & all dans la théorie de l’autodétermination depuis 1973.