Savoir gérer son temps :  un préalable pour les managers

Quel est votre horizon de planification personnelle de vos activités professionnelles
Quel est votre horizon de planification personnelle de vos activités professionnelles ?
8 juin 2017
Voici les cartes d’émotions positives
10 novembre 2017
Afficher tout

Savoir gérer son temps :  un préalable pour les managers

Savoir gérer son temps :  un préalable pour les managers

Publié le 3 octobre 2017

http://laurenceperrin-conseil.fr/savoir-gerer-son-temps-un-prealable-pour-les-managers/

 

LIVRE – Interview avec Hervé Coudière, auteur du livre « Gestion du temps pour managers débordés »

Laurence Perrin : « Gestion du temps pour managers débordés » c’est un livre plein de ressources, concret et fourni sur un thème très actuel mais aussi déjà très présent dans les rayonnages. Pourquoi as-tu écrit ce livre ?

Hervé Coudière : Dans mon métier de coach et de consultant en management, je  constate très souvent que les managers sont débordés et ne se consacrent pas suffisamment à ce qui est vraiment essentiel dans leur fonction : anticiper, penser le long et le moyen terme, donner du sens, réfléchir à comment s’organiser pour améliorer la performance et le bien-être des équipes, faire grandir les collaborateurs. Savoir gérer son temps est souvent un préalable au développement des managers et de leurs équipes pour bien faire ce qui est important.

H.C. : Quand je regarde les rayonnages comme tu dis, je vois beaucoup de livres sur la gestion du temps en effet, mais aucun pour les managers. Il y en avait un du consultant américain William Oncken qui date de 1984 et qui est épuisé mais que tu trouveras dans ma bibliothèque. Il nous a laissé la métaphore des singes que beaucoup connaissent.

Et puis j’ai une longue expérience de la gestion du temps, depuis 1996 quand j’ai lu mon premier livre de gestion du temps et appliqué les méthodes pour me sortir d’une situation qui devenait intenable. Depuis lors, je pratique, j’expérimente, j’adapte mes outils à ma situation, au contexte qui change et à mes propres évolutions personnelles.

C’est ainsi que j’ai déjà formé et accompagné plus de 1000 personnes sur ce thème et j’ai collecté de nombreux retours, plusieurs mois et même plusieurs années après, ce qui m’a permis de vérifier ce qui marche vraiment dans la durée.

J’ai écrit ce livre parce que je voulais mettre à la disposition des managers toute cette expérience et cette collection de pratiques éprouvées pour leur permettre de se consacrer à ce qui est vraiment important pour eux et leurs équipes.

H.C.

L.P. : J’ai vu qu’il y a beaucoup d’illustrations dans ton livre, des témoignages et aussi des schémas ou des dessins. J’ai été particulièrement interpellée par le principe du moteur à quatre temps. Il me semble que c’est un principe central dans ton livre. Peux-tu nous en parler ?

H.C. : Oui, cela provient sans doute de ma formation initiale d’ingénieur mais aussi et plus profondément de la question que je me suis posée : comment se fait-il que ce type de moteur qui ne « travaille » qu’un quart du temps ait traversé le 20ème siècle et soit encore à la pointe de la technique aujourd’hui ? Il équipe notamment la grande majorité des voitures actuelles. Et quand on sait qu’un moteur est un organe qui permet de transformer de l’énergie potentielle (le carburant que l’on met dans le réservoir) en énergie dynamique (les roues tournent), on peut se demander quelle leçon ce moteur nous apprend sur la gestion de notre temps qui consiste à transformer de l’énergie potentielle (du temps) en énergie dynamique (des actions qui nous font avancer). Voyons cela.

Bien gérer son temps, c’est bien faire ce qui est important. C’est le sous-titre de mon livre. Comme dans le moteur à 4 temps, il s’agit d’un cycle en quatre étapes.

Bien gérer son temps : un cycle en 4 étapes

ETAPE 1

D’abord identifier ce qui est important. D’après mon expérience, ce n’est pas le plus simple. Je propose des outils et des approches pour cela. L’important étant rarement urgent, une approche intéressante est de se projeter à long terme. Se poser par exemple la question « Qui est-ce que je veux devenir dans 7 ans ? »

ETAPE 2

Puis planifier ce qui est important. Planifier, ça s’apprend, notamment grâce aux lois de la gestion du temps et aux apports des neurosciences. Les connaître et les appliquer fait gagner énormément de temps et d’énergie.

ETAPE 3

Ensuite il s’agit de faire ce qui est planifié. Le fait d’avoir planifié aide à se lancer de façon ordonnée dans l’action mais il faut aussi savoir se protéger des interruptions, savoir dire non et surtout communiquer avec son entourage. La communication est un point clé essentiel pour réussir à faire ce qui est planifié.

ETAPE 4

Enfin, il est important de se détendre et se régénérer pour repartir du bon pied dans un nouveau cycle. Trop souvent nous enchaînons les activités, les dossiers les uns derrière les autres sans prendre un peu de hauteur, sans célébrer nos réussites, sans prendre le temps de souffler. C’est une erreur qui peut mener à l’épuisement et à la perte de sens.

Comme dans le moteur à quatre temps, nous ne produisons que dans le 3ème temps, mais la qualité, la pertinence et la durabilité du travail tiennent au respect du cycle complet. Sinon on risque l’étouffement.

L.P. : Le livre est très dense et compte près de 300 pages, et en même temps on ne s’ennuie pas car il y a de la matière nouvelle à chaque page. Je ne m’attendais pas à cela pour un livre sur la gestion du temps. Comment l’expliques-tu ?

H.C. : J’ai commencé l’écriture du livre par le sommaire. Quand tu le regardes, tu t’aperçois de l’ampleur des thèmes à traiter, ne serait-ce qu’à travers les grands chapitres : Faire un diagnostic initial pour diriger les efforts ; appliquer les principes fondamentaux ; gestion du temps et management ; choisir et affûter ses outils ; travailler en coopération avec les autres et faire que ça dure.

Je dirais que c’est un livre profond et ouvert. Profond dans le sens où il aborde un large spectre de préoccupation, du sens que l’on veut donner à sa vie à comment dire non au quotidien. Et en même temps tout cela est bien lié car pour dire non à une proposition, il faut savoir pourquoi on dit non et donc là où on veut aller. Et ouvert dans le sens où chacun peut l’aborder de différentes façons, en le lisant du début à la fin, ou en faisant d’abord les tests au début du livre pour trouver les chapitres qui vont bien ou encore en puisant dans le livre au fil du temps en fonction des situations rencontrées.

Le livre est plein de conseils, d’exercices, d’histoires et métaphores, d’exemples concrets qui permettent d’intégrer les bonnes pratiques qui répondent à de multiples situations individuelles variables selon votre fonction, votre personnalité, la culture de votre entreprise, votre environnement, l’organisation dans laquelle vous êtes, etc…

Le livre aide à réfléchir et à choisir les bons outils, en se posant les bonnes questions.

H.C.

L.P. : Ce livre s’adresse-t-il seulement aux managers ?

H.C. : Ce livre s’adresse à toute personne qui se sent submergée par les activités, qui sent que le temps lui échappe, qui souhaiterait savoir comment faire face à toutes ses activités avec des outils efficaces et sans perdre son âme.

Il y a un chapitre spécifiquement dédié aux managers. Le reste du livre, et même celui-là, peut être bénéfique à toute personne dans l’entreprise et aussi dans la vie privée. Car le temps ne s’encombre pas de cette distinction.

L.P. : Ta mission première, c’est développer la coopération. Quel est le lien avec la gestion du temps ?

H.C. : Je me suis rendu compte aussi que dans le travailler ensemble, il y a une dimension importante de gestion du temps, le temps personnel, le temps individuel, le temps collectif, les temps de réunion, la réactivité, la disponibilité, les espaces ouverts, le traitement des e-mails sont des sujets qui reviennent sans cesse. Il faut aider les équipes à travailler de concert. Cela implique le management et les outils de gestion du temps sont vraiment utiles et peuvent changer profondément les pratiques pour plus d’efficacité, du mieux-être et une meilleure coopération.

L.P. : Veux-tu ajouter un mot sur ton actu ?

H.C. : Je travaille actuellement sur plusieurs autres livres et thématiques dont la gestion du temps niveau 2, vue comme opportunité d’accroître son bonheur avec les outils de la psychologie positive, mais aussi l’engagement au sein des entreprises qui est un questionnement très actuel dans de nombreuses entreprises. Je pense notamment à l’approche par l’enquête appréciative que nous pratiquons tous les deux qui est une réponse très novatrice pour entraîner le collectif dans un projet de changement.

Hervé Coudière est coach senior certifié et consultant en management depuis 1999. Il accompagne les entreprises et les managers à développer leur performance et leur bien-être en favorisant les pratiques de coopération et l’engagement au sein des équipes.

Il intervient sur le management d’équipe, la gestion du temps, l’efficacité relationnelle, l’organisation collective, la conduite de projet, l’engagement et la motivation pour contribuer à ce que les personnes au sein des organisations puissent montrer de quoi elles sont capables.